RENCONTRES DU FILM DES RESISTANCES 2017

Rencontres du Film des Résistances à Thônes Haute-Savoie du 5 au 14 novembre 2017

Résister, c'est être vigilant dans le temps, c'est observer l'évolution de nos sociétés avec le souci des pentes glissantes qui peuvent amener, demain, à admettre l'inadmissible.
Résister, c'est souvent être le dernier fil usé d'une corde élimée. Corde qui elle même n'était que fil à son début. Pensons à Simone Veil en 1974 défendant le droit à l'avortement à la Tribune de l'Assemblée nationale devant 481 hommes et seulement 9 femmes (dont elle), à Nelson Mandela prisonnier durant 27 ans, qui pacifiquement ensuite met fin au régime de l'Apartheid en Afrique du Sud.
Nous devons regarder au travers de l'Histoire et notamment celle de la guerre 39-45 (coeur de notre manifestation depuis le début) pour appréhender les mécanismes des émergences des fascismes et des résistances associées. À la grande guerre aussi qui, il y a un siècle, a brisé nos sociétés européennes.
Les Rencontres du Film des Résistances, un moment où ensemble autour d'oeuvres cinématographiques nous partageons un regard sur notre monde. Un monde où aujourd'hui, violences, guerres, barbaries façonnent des sociétés où les démunis sont les plus meurtris, où les femmes sont de nouveau discriminées, où l'environnent naturel est promis à ne plus remplir son rôle de maison accueillante des générations futures, où les principes de Laïcité, les valeurs démocratiques, où l'Humanisme sont mis à mal par des idéologies fanatiques.
Pour cette 17ème édition, au cinéma Edelweiss de Thônes et dans les salles partenaires de Haute-Savoie, seront proposés une trentaine de films (dont une dizaine présentés en avant-première) qui s'inscrivent avec conviction dans une démarche d'éducation populaire, non prosélyte. Le cinéma est un rempart contre l'obscurantisme où l'oeuvre cinématographique qui a pour vocation à être diffusée dans la salle de cinéma, permet d'éveiller les consciences, de s'émanciper.
Pour accompagner les séances, des réalisateurs, des professionnels du cinéma, des associations partenaires, animeront débats et échanges. Et pour prolonger et approfondir les réflexions, des ponts avec des expositions, des livres et du spectacle vivant seront proposés. La manifestation, reconnue, identifiée et appréciée, apportera - n'en doutons pas - une fois de plus sa contribution afin que le plus grand nombre saisisse mieux les enjeux qui contraignent tous les équilibres au détriment des hommes les plus faibles.


CDPC/FOL74, le 17 juillet 2017

 

Pour plus d'infos : http://www.rencontres-resistances.com/

 

 

Rencontres du Cinéma Slovaque et d'Europe Centrale

MANIFESTATION DU 23 AU 28 NOVEMBRE 2017 11È ÉDITION : RENCONTRES DU CINÉMA SLOVAQUE ET DE L’EUROPE CENTRALE

Cette manifestation, portée initialement par la ville de Cran-Gevrier, est confiée pour sa mise en oeuvre au CDPC, Cinéma La Turbine. Ces Rencontres en biennale se construisent avec l'appui du Comité de jumelage de Cran-Gevrier. Les lycées Fauré et Baudelaire ainsi que Plan large sont des partenaires associés. Elles s'organisent avec le soutien de la commune nouvelle d'Annecy et du Conseil départemental. D'autres salles sont associées : Novel Annecy, Rabelais Meythet, Parnal Thorens Glières, Cinétoiles Cluses, Auditorium Seynod
et le circuit Ecran Mobile. Le projet est de présenter entre 13 et 17 films différents, venant de pays de l'Europe de l'Est. À la clé, des débats, des rencontres, des échanges, des découvertes et l'occasion d'un focus sur la Slovaquie et la Tchéquie de façon plus approfondie. Le cinéma venant de ces pays de l'Est est un cinéma qui a beaucoup de choses à dire, à montrer, à dénoncer, à valoriser. C'est un cinéma qui rencontre dans les festivals le coeur des spectateurs, des jurys et remporte de nombreuses récompenses tant la qualité et la pertinence
du propos sont justes. Ces films sont salués par la critique et reconnus par tous les professionnels. Certains les trouvent un peu âpres : c'est à la fois juste mais cela doit être nuancé.
C'est l'occasion grâce à cette manifestation de rencontrer des films, des auteurs, du cinéma ayant des propos de haute tenue. Tous les films s'inscrivent dans l'actualité sociale, politique, culturelle avec une capacité à vouloir s'émanciper et contribuer à éveiller les consciences.
Des films et un Cinéma souvent osés, forts, qui bousculent, qui interrogent et nous font mieux comprendre les enjeux de société sans murs mais avec une forte préférence pour les ponts, les voyages, les autres rives. Les spectateurs ne sortent pas indemnes de leur curiosité filmographique, c'est bénéfique, salutaire et donne du sens au 7ème art qu'est le cinéma.
Enfin, la plupart des pays concernés étant européens ou en passe de le devenir, c'est une raison supplémentaire pour découvrir l'Europe dans ses différences, ses richesses, ses complémentarités.


Michel Caré, Responsable CDPC / Ecran mobile / La Turbine

 

Cinéma La Turbine

Le cinéma La Turbine est géré par le Centre Départemental de promotion du cinéma (CDPC )dans le cadre d'une convention d'objectifs et de moyens avec la Ville de Cran-Gevrier

Depuis décembre 2004,  la nouvelle salle de cinéma de 183 places de Cran-Gevrier a vu le jour dans l'espace culturel.

Il fonctionne 7  jours sur 7 avec une programmation diverse et de qualité,  parfois en collaboration avec de nombreux partenariats (associations,  institutions)  pour des animations cinématographiques spécifiques.

Le cinéma  La Turbine accueille aussi le dispositif « école, collège et lycée au cinéma ».

Il est possible d'acheter vos places par le biais du site du cinéma ci-dessous:

Venez visiter le site officiel de la Turbine: www.laturbine-crangevrier.fr

Avec le soutien de: